Hivernage d’une piscine carrelée : ce qu’il faut savoir pour un hivernage de qualité

Avec l’arrivée de l’hiver, vos piscines demandent une attention particulière. Si vous possédez une piscine carrelée, plusieurs étapes sont nécessaires pour assurer son hivernage. Ce processus consiste à préparer votre piscine pour la saison froide afin de prévenir les dommages liés au gel et de faciliter la remise en service à l’arrivée du printemps. Dans cet article, nous allons explorer les différentes facettes de l’hivernage d’une piscine carrelée, abordant des sujets tels que le type d’hivernage, le système de filtration, l’entretien, etc.

Les types d’hivernage piscine : passif et actif

Avant de se lancer dans l’hivernage de votre piscine, il est essentiel de connaître les deux types d’hivernage : passif et actif.

L’hivernage passif consiste à arrêter complètement le système de filtration de votre piscine. C’est le type d’hivernage le plus courant, particulièrement recommandé lorsque les températures descendent en dessous de 0°C. Il nécessite l’usage de produits spécifiques pour l’entretien de l’eau.

De son côté, l’hivernage actif est une option lorsque le climat le permet. Il s’agit de laisser le système de filtration en marche durant l’hiver, mais à un rythme réduit. Cela permet de garder une eau propre et d’éviter la formation de gel dans les canalisations.

Préparation de l’eau et du système de filtration pour l’hiver

La préparation de l’eau de votre piscine pour l’hiver est une étape cruciale. Il faut veiller à bien ajuster le pH de l’eau, à utiliser des produits spécifiques pour l’hivernage, et à nettoyer le filtre.

Rappelons qu’en règle général, le pH d’une piscine est compris entre 7 et 7.4, soit un pH basique. 

Il est également important de vidanger votre système de filtration. Cela permet d’éviter que l’eau ne gèle à l’intérieur, entraînant des dommages irréparables. Par ailleurs, pour les piscines équipées d’un système de chauffage, il est recommandé de le vidanger également pour éviter le gel. Il en va de même pour les pompes et les skimmers.

Entretien du carrelage pendant l’hiver

Le carrelage d’une piscine carrelée nécessite un entretien particulier pendant l’hiver. Il est susceptible de se fissurer à cause du gel, ce qui peut entraîner des dommages considérables.

Il faut donc veiller à bien nettoyer le carrelage avant le début de l’hiver, pour éliminer toutes les saletés et les dépôts qui pourraient s’y être accumulés. De plus, il est recommandé d’appliquer un produit protecteur afin de protéger le carrelage contre le gel.

Lorsque vous nettoyez votre bassin carrelé, optez toujours pour une solution douce comme de l’eau savonneuse, car elle demeure la meilleure option. Le bicarbonate de soude est une alternative efficace qui peut également produire d’excellents résultats. Cependant, il est crucial d’éviter l’utilisation de produits corrosifs ou agressifs, car ils pourraient causer des dommages aux parois et au carrelage de votre bassin.

Comment entretenir le carrelage de sa piscine ? 

Voici quelques conseils utiles pour un entretien optimal de votre bassin carrelé :

  1. Utilisez une brosse douce : Lorsque vous frottez les surfaces carrelées de votre bassin, privilégiez une brosse à poils souples pour éviter les égratignures ou les dommages.
  2. Rincez abondamment : Après avoir nettoyé avec de l’eau savonneuse ou du bicarbonate de soude, assurez-vous de rincer soigneusement les surfaces pour éliminer tout résidu de produit de nettoyage.
  3. Entretien régulier : Pour prévenir l’accumulation de saleté et de dépôts, effectuez un nettoyage régulier de votre bassin. Cela contribuera à maintenir la beauté de vos carreaux et à prolonger leur durée de vie.
  4. Vérifiez les produits de nettoyage : Lors de l’achat de produits de nettoyage spécifiques pour piscines, assurez-vous qu’ils sont compatibles avec les surfaces carrelées. Évitez les produits contenant des acides forts ou des composés corrosifs.
  5. Scellez les joints : Les joints entre les carreaux peuvent être des zones sensibles à l’accumulation de saleté et de moisissures. Veillez à les sceller régulièrement pour maintenir leur intégrité.

Bien choisir sa bâche d’hivernage en deux points clés : taille & UV

La bâche d’hivernage joue un rôle déterminant dans la protection de votre piscine pendant l’hiver. Elle doit être robuste et bien ajustée à la taille de votre bassin pour garantir une protection optimale.

Elle doit également être perforée pour permettre à l’eau de pluie de s’écouler et ainsi éviter la formation de poches d’eau sur le dessus. Enfin, une bonne bâche d’hivernage doit être résistante aux UV pour assurer une protection maximale à votre piscine.

Les produits spécifiques pour l’hivernage de la piscine

L’étape de l’hivernage de la piscine nécessite l’utilisation de produits spécifiques pour préparer correctement l’eau de la piscine pour l’hiver. Les propriétaires de piscines le savent bien : l’entretien de la piscine ne s’arrête pas lorsqu’il commence à faire froid, bien au contraire. Il faut veiller à la qualité de l’eau pour qu’elle résiste aux basses températures et aux intempéries.

Le premier produit à utiliser est un régulateur de pH. Il permet de rétablir l’équilibre de l’eau, ce qui est indispensable avant toute addition de produit d’hivernage. En effet, si le pH n’est pas correctement équilibré, l’efficacité des produits chimiques utilisés par la suite sera amoindrie.

Ensuite, il faut procéder à un traitement choc de l’eau de la piscine. Il permet de tuer les bactéries, les algues et autres micro-organismes présents dans l’eau. Ce traitement renforce également l’action du produit d’hivernage.

Le produit d’hivernage est ensuite ajouté à l’eau. Il s’agit d’un produit spécifique pour l’hivernage qui permet de lutter contre le développement des algues et des bactéries pendant l’hiver. Il évite également la dégradation de l’eau et facilite la remise en service de la piscine au printemps.

Enfin, n’oubliez pas de boucher les buses de refoulement pour éviter que de l’eau ne rentre dans le système de filtration lors de la baisse de niveau de l’eau.

Protection et entretien de la piscine tout au long de l’hiver

Une fois que la piscine a été correctement préparée pour l’hiver, il faut veiller à son entretien tout au long de la saison froide. Même si l’eau a été traitée et le système de filtration arrêté (dans le cas d’un hivernage passif), il est important de vérifier régulièrement l’état de la piscine.

La bâche d’hivernage doit être vérifiée régulièrement. Assurez-vous qu’elle est bien tendue et qu’elle couvre intégralement la piscine. Si de l’eau de pluie s’est accumulée à la surface, il faudra l’évacuer pour éviter qu’elle ne déforme ou n’endommage la bâche.

La qualité de l’eau doit également être contrôlée tout au long de l’hiver. Même si l’eau a été traitée avec des produits spécifiques pour l’hivernage, il se peut qu’avec le temps et les variations de température, la qualité de l’eau se dégrade. Si cela se produit, il faudra peut-être ajouter à nouveau des produits chimiques.

Enfin, n’oubliez pas de surveiller l’état du carrelage. Comme mentionné précédemment, il est susceptible de se fissurer à cause du gel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut